Pour toute Commande passée sur le Site www.stratagemme.com, je vous offre :
10% du montant de votre commande (que j'arrondis)
+ 2,00 euros de remise
sur votre Prochaine Commande !
Frais d'envoi offerts à partir de 25,00 euros

Commandez vos Gemmes et vos Bijoux sur le site www.stratagemme.com Chaque rêve est un bijou

12/03/2010

Surveiller sa réputation sur le Web

source : http://www.ouest-france.fr/ 15 février 2010

Sur les réseaux sociaux mieux vaut bien paramétrer ce que l'on veut rendre public ou privé.

Nos comportements. En France, seulement un internaute sur trois (32 %) se soucie des traces qu'il laisse quand il met un contenu en ligne (1). Nous ne sommes que 37 % à paramétrer la confidentialité sur les réseaux sociaux et 22 % à surveiller les commentaires que font les autres sur nous. Bref, pas très attentifs à notre e-réputation...

Identité numérique. Internet est pourtant devenu une facette de notre vie sociale. Nos actes et fréquentations en ligne peuvent avoir des conséquences, comme dans la vie réelle ! En France, 14 % des recruteurs disent avoir déjà écarté un candidat à cause d'infos trouvées sur lui sur Internet (70 % aux États-Unis). D'où l'intérêt de maîtriser les traces qu'on laisse sur le Web.

Surveiller ses traces. On vérifie quelles infos sont associées à son nom, en le tapant dans un moteur de recherche (Google, Yahoo, Bing). À compléter par une visite à 123people (qui collecte les renseignements personnels disponibles en ligne), et Wikio (qui indexe les contenus des blogs). Enfin, on peut entrer ses prénom et nom dans Google Alertes pour être prévenu par e-mail chaque fois que le moteur les indexe.

Séparer public et privé. Sur les réseaux sociaux et outils de partage (Facebook, Copains d'avant, LinkedIn, Viadeo, Twitter...), mieux vaut bien paramétrer ce que l'on veut rendre public ou privé. Ou se créer deux comptes : un professionnel et un privé. Pour les courriels, il peut être utile de se créer deux adresses : une pour les messages personnels, l'autre pour les échanges liés aux forums, newsletters, jeux-concours, sites commerciaux...

Nom de domaine. Pour les métiers liés à l'Internet et à la communication, avoir une présence en ligne est indispensable. Presque un gage de crédibilité. Être absent de la Toile peut laisser penser qu'on n'y connaît rien... Les plus soucieux de construire leur « e-réputation » auront tout intérêt à créer leur nom de domaine, sur le modèle prénom-nom.com et d'y associer un blog personnel ou une page de présentation.

Sites utiles. Pour le Safer Internet Day (Jour pour un Internet plus sûr) organisé par la Commission européenne le 9 février, et la Journée européenne de la protection des données personnelles et de la vie privée du 28 janvier, ont été mis en ligne plusieurs sites destinés aux jeunes : ils dispensent des conseils de bon sens, valables pour tous !

- internetsanscrainte.fr
- jepubliejereflechis.net
- jeunes.cnil.fr
- e-enfance.org


(1) Enquête Cross Tab, commanditée par Microsoft.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire