Bijoux Stratagemme - Boutique en ligne Chaque rêve est un bijou

05/09/2009

Comenius - Moyens humains ~ 17/20

Le maître doit avoir suivi une formation. Il doit connaître le but, la manière et la forme que doit prendre la discipline, afin qu'il comprenne pourquoi, quand et comment il doit user d'une pertinente sévérité. La discipline doit être sévère dans les écoles, non pas tant dans l'enseignement lui-même qui peut être très attrayant lorsque la méthode est bonne, mais pour tout ce qui touche aux mœurs.

Il ne faut pas que l'enseignant se place à côté d'un élève. Il doit être sur sa chaise de façon à être vu et entendu par tous pour répandre, comme le soleil, ses rayons sur tous. Le maître se tiendra surélevé par rapport à la classe face à cette dernière. Il regardera tous les élèves et exigera que tous aient les yeux fixés sur lui. Il s'interrompra de temps en temps pour faire répéter par un élève ce que l'on vient de dire. La leçon terminée, les élèves pourront poser des questions sur la leçon du jour ou les précédentes.

Celui qui dirige un élève doit s'ingénier à maintenir la jeunesse dans la voie du devoir par son exemple constant, il doit être le modèle vivant des qualités que doivent acquérir les élèves.

Il faut avec moins d'éducateurs instruire un plus grand nombre d'élèves, en faire des hommes vraiment instruits, amener à cette culture même ceux qui ont été dotés que d'une intelligence obscurcie ou d'un esprit lent.

Comenius affirme qu'un seul maître pourrait conduire une classe d'une centaine d'élèves. L'action d'un seul maître sera possible en divisant la classe par groupe de dix élèves avec un moniteur chef à la tête de chaque groupe.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire