Bijoux Stratagemme - Boutique en ligne Chaque rêve est un bijou

29/10/2009

Les collégiens les moins populaires seront les meilleurs clients de l'hopital

"Moins un enfant est populaire au collège, plus il a de risque de tomber malade une fois adulte". C'est la conclusion d'une équipe de chercheurs de l'université de Stockholm, qui a mis en perspective les résultats d'une enquête menée en 1966 auprès de 12 000 collégiens et les registres des hôpitaux suédois de 1973 à 2003. Sur les 12 000 répondants à l'étude de 1966, ceux qui à l'âge adulte ont été le plus souvent admis à l'hôpital (notamment pour des maladies mentales ou suite à des comportements à risques), figuraient parmi les élèves les moins populaires. Une fois adultes, les enfants les moins populaires auront cinq à neuf fois plus de risques de développer une maladie cardiovasculaire, et quatre fois plus de risques d'être atteints de diabète. Le risque toxicomaniaque serait aussi trois fois plus élevé dans ce groupe de personnes, et le risque suicidaire quatre fois plus. D'après les chercheurs, c'est un manque de confiance en soi consécutif à l'impopularité au collège qui motiverait un style de vie pouvant avoir un impact sur la santé, comme une consommation excessive d'alcool ou de tabac.

Libération - 27/10/09

Aucun commentaire:

Publier un commentaire