Bijoux Stratagemme - Boutique en ligne Chaque rêve est un bijou

09/01/2010

Les sites Web qui ont révolutionné les années 2000

Nous quittons une décennie qui a vu l'explosion des usages d'Internet, et notamment la naissance du Web 2.0. LeCourant a dressé, par ordre de naissance, un inventaire de huit sites qui ont, chacun à leur manière, révolutionné la vie de nombreux internautes.

eBay (créé en septembre 1995) C'est un entrepreneur français, Pierre Omidyar, qui a créé aux Etats-Unis ce site Web de vente aux enchères entre particuliers. Dès la fin des années 90, le succès est au rendez-vous. eBay révolutionne le shopping en popularisant l'achat sur Internet, tout en faisant découvrir à des millions d'internautes les joies et les affres de la vente aux enchères. 

Google (créé en septembre 1997) - L'aventure Google a commencé dans un garage californien, lorsque deux étudiants de Stanford, Larry Page et Sergey Brin, ont mis au point un algorithme d'une qualité inégalée, permettant une grande pertinence des résultats de recherche. Une ascension fulgurante a fait de Google le leader absolu des moteurs de recherche : 67% des internautes l'utilisent. 

MSN Messenger (créé en juillet 1999) - Surfant sur le succès de la messagerie instantanée, née avec le logiciel ICQ, Microsoft a inventé son propre programme de dialogue en ligne. Le succès a rapidement été au
rendez-vous. Il faut dire que Microsoft bénéficiait de sa position de leader dans le domaine des systèmes d'exploitation, qui lui permettait d'incorporer son logiciel aux différentes versions de Windows.

Wikipédia (créé en janvier 2001) - A l'origine, un projet inédit imaginé par l'homme d'affaires américain Jimmy Wales : celui de créer une encyclopédie « libre », c'est à dire une encyclopédie gratuite en ligne à
laquelle chacun peut contribuer. Une utopie se concrétisait : le savoir universel, par tous et pour tous. Dès les premières années, la croissance est rapide, et le cap des 500 000 articles est franchi en 2004. Wikipédia
entre dans le top 10 de l'Internet mondial et devient une référence incontournable.

MySpace (créé en août 2003) - Fondé par deux Américains, MySpace a inauguré à la fois le blogging et le réseautage social. Ce site permet de se créer un espace Web et de le personnaliser à son goût (informations personnelles, photos, musiques, vidéos…), puis de le partager avec son réseau d'amis. 

Facebook (créé en février 2004) - Fondé par Marc Zuckerberg, Facebook était à l'origine le réseau social des étudiants de l'université Harvard. Il s'est ensuite étendu à d'autres universités américaines avant de s'ouvrir à tous en septembre 2006. Depuis, Facebook a déferlé sur le monde entier, devenant un véritable phénomène de société. 

YouTube (créé en février 2005) - Il y a quatre ans, trois informaticiens concevaient un petit site Web pour partager le film d'une soirée entre amis. Le partage de vidéos était né, symbolisé par le célèbre slogan : « Broadcast Yourself ». L'ascension du site est fulgurante, la consécration suprême étant son rachat par Google en 2006. Aujourd'hui, on ne présente plus YouTube, géant du Web avec 350 millions de visiteurs mensuels. 

Twitter (créé en juillet 2006) - C'est le dernier grand phénomène Internet des années 2000, et sûrement le premier des années 2010. Twitter est un service de microblogging : il permet à ses utilisateurs de poster des « tweets » ne devant pas excéder 140 caractères, depuis un ordinateur ou un téléphone mobile, et de le partager ainsi avec son réseau de « followers ». Un mini Facebook avec seulement les statuts, en quelque sorte. 

Et l'avenir quel sera-t-il ? Les blogues et les wiki sont déjà du passé, on est maintenant à la collaboration en temps réel et à son agrégation dans les applications.

Lecourant.info, 30 décembre 2009

Aucun commentaire:

Publier un commentaire